FB Pixel
Serveur en cours migration - web.archireport.com temporairement indisponible
help

15 avril 2019

Construire ou rénover sa maison ? 15 conseils pour éviter les erreurs

15 conseils Archireport

Devenir propriétaire est le rêve de toute une vie mais pour que ce rêve se réalise, il est préférable de se renseigner au maximum afin de s’assurer que tout est en ordre, il faut limiter les dépenses et les mauvaises surprises. Dans cet article nous allons énumérer point par point ce que vous ne devez surtout pas négliger afin d’obtenir le bien que vous souhaitez dans les meilleures conditions, que ce soit pour construire ou rénover votre future maison.

Conseil n°1 : Vérifier si votre terrain est raccordé à tous les réseaux.

Vous avez enfin trouvé le terrain que vous souhaitez depuis longtemps et vous souhaitez commencer toutes les procédures afin de construire votre maison ? Il est temps pour vous de vérifier si tout ira bien.

N’hésitez surtout pas à vous renseignez auprès de la mairie de la commune/ville. Tout d’abord parce que parfois des personnes osent vendre des maisons qui ne leurs appartiennent absolument pas. Ensuite, lorsque vous êtes assurés que la maison appartient bien à la personne en question, il ne faut pas hésiter à demander à la mairie (toujours) si votre terrain est raccordé à tous les réseaux que vous souhaitez : (électricité, eau, gaz, assainissements et téléphonique).

Il faut savoir que sur des terrains loin des mairies et situés en campagne les raccordements sont parfois impossibles !

Conseil n°2 : Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE)

Le DPE est un diagnostic immobilier. Il estime la consommation énergétique et le taux d’émission de gaz à effet de serre.

Extrait de l’article complet sur ParuVendu :

Le DPE est divisé en quatre parties :

  • La consommation annuelle qui est exprimée en kWh et en euros.
  • Le descriptif des bonnes pratiques pour faire des économies d’énergie.
  • Le positionnement de consommation d’énergie et d’émission de gaz à effet de serre, exprimé en lettre de A à G. A étant très peu polluant et G très polluant.
  • Pour finir, le descriptif des données clefs du bâtiment, (surface, orientation, constitution des murs, de la toiture, de l’isolation, des fenêtres, de la ventilation…etc)

Conseil n°3 : La géologie

Si vous ne savez pas ce qu’est la géologie, c’est simplement la constitution actuelle du sol. Si le sol sur lequel repose votre construction est argileux, à cheval sur de la roche et du sable… ceci peut être une cause d’une sur facturation pour les fondations ou la cause de l’apparition de fissures. Pour ne pas être embêté, vous pouvez faire une étude du sol. Tout est indiqué dans ce document

L’étude de votre sol doit se faire par un géo technicien confirmé, il vous fournira un document que vous pourrez joindre à votre contrat pour ne pas avoir de facturation en plus à la fin de votre chantier.

fissure mur

Photo de fissure murale par geirt.com’s photos on Flickr

Conseil n°4 : Le bornage

Si vous ne savez pas en quoi consiste le bornage, c’est l’idée de fixer les limites de deux terrains privatifs. Vous pouvez faire appel à un expert-géomètre afin d’éviter tout litige possible avec vos voisins. Il faut savoir que le bornage n’est pas obligatoire, cela permet seulement de fixer la limite entre deux terrains privés. Cependant, si l’un des propriétaires des terrains fait la demande d’un bornage et que rien n’a encore été établi, ici le bornage devient obligatoire. Deux possibilités s’offre à vous : un bornage à l’amiable entre voisins ou par voie judiciaire si toutefois vous vous retrouvez en désaccord.

Conseil n°5 : Vérifier que vos artisans ont une assurance

Le choix de vos artisans est important pour que le chantier se déroule à merveille. Vous pouvez vérifier plusieurs points afin de vous assurer que tout va.

  • Vérifiez que l’entreprise avec laquelle vous travaillez possède un label de certification : (Qualité ENR, Eco Artisan, Qualibat…)
  • Assurez-vous que l’entreprise est enregistrée au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS).
  • Vérifiez, si vous passez par un constructeur, qu’il est couvert par l’assurance dommages-ouvrages. Evitez de commencer vos travaux sans cette garantie.
  • Vous pouvez vous renseigner sur les différents chantiers que l’entreprise a effectués auparavant.

Conseil n°6 : Le devis

N’hésitez pas à faire appel à plusieurs entreprises pour avoir différents devis pour avoir tous les éléments d’inscrits sur les différents documents. Généralement, votre devis comporte la nature de tous les travaux, le volume et la qualité des matériaux, les prix hors taxe et toute taxe comprise ainsi que la taxe sur la valeur ajoutée. La date de début et de fin sont généralement inscrits avec les modalités de paiement et la date ou le devis devient valide. Si toutefois vous trouvez que votre devis est à un prix trop bas, méfiez vous que la facture n’augmentera pas plus tard.

Conseil n°7 : Le contrat

Plus un contrat est vraiment précis et moins les risques d’escroqueries sont probables. N’hésitez donc pas à étudier longuement votre contrat de maîtrise d’oeuvre.

Vous pouvez insérer un plan de construction dans votre contrat pour que chaque pièce de votre maison ne changent pas.
Insérez également l’étude que vous avez établie pour votre sol pour ne rien payer en plus. 
Insérez les travaux nécessaires à faire en plus avec le prix toutes taxes comprises pour ne pas être surpris. Vous pouvez également mentionner s’il y a du retard dans le contrat.

Conseil n°8 : les versements

Attention aux versements complets avant que le chantier ne soit commencé. En effet, les escroqueries proviennent parfois de versements qui ont eu lieu trop tôt. Le risque est que le constructeur parte avant d’avoir terminé les travaux de la construction/maison. De plus, il faut savoir que le professionnel n’a pas le droit de faire de demande d’acompte si il n’y pas eu de signature de contrat.

Conseil n°9 : La visite de chantier

Aller sur le chantier vous permettra d’être rassuré. De plus, les versements se faisant généralement étape par étape, vous pouvez vous rendre sur le chantier pour vérifier que les étapes soient bien respectées, ou bien vous pouvez suivre l’avancée de vos travaux grâce à l’application Archireport (voir le quinzième conseil).
À retenir : Si vous souhaitez faire une visite de chantier imprévue, le constructeur doit être informé !

Conseil n°10 : Des travaux non mentionnés

Il est tout à fait possible qu’au cours du chantier, des travaux se rajoutent. Toutefois, si le maître d’oeuvre réalise des travaux sans votre permission, vous êtes en droit de ne pas payer. Si vous êtes d’accord n’oubliez pas d’ajouter un avenant au contrat pour vous y retrouver ou bien refaites un contrat si les modifications vous semblent trop conséquentes.

Conseil n°11 : Le passage chez le notaire

Il est indispensable de faire appel à un notaire pour signer l’acte définitif de vente, le rôle du notaire est de vérifier l’identité des parties et leur demande de lire l’acte authentique de vente. Il ne faut pas hésiter à poser des questions au notaire concernant les conséquences de cet engagement. Des que les deux parties ont approuvé l’acte de vente, la propriété juridique indique qu’il y a un transfert du vendeur vers l’acheteur.

Conseil n°12 : L’emplacement de la maison

Vérifier que votre bien ne se trouve pas près d’une voie ferrée ou près d’un aéroport. Si toutefois c’est le cas, il faudra prévoir des fenêtres et des portes assez bien isolées pour éviter les nuisances sonores. N’hésitez pas à demander au voisinage si le bruit est supportable ou non.

Conseil n°13 : Les combles

Il est important de vérifier les combles de votre maison. Pensez  à vérifier la charpente. Regardez également si le bois est en bon état, qu’il n’y ait pas de moisissures ou bien des champignons. S’il y en a, le bois doit être traité au plus vite.

Conseil n°14 : Les prix moyens pour construire

Renseignez-vous sur les prix actuels pour construire. Comparons une maison traditionnelle et une maison contemporaine.

Une maison traditionnelle : Elle est construite à base de matériaux de construction assez courants et classiques : brique, ossature bois, parpaings…

Une habitation contemporaine : C’est une maison qui utilise des techniques et des matériaux propres à l’époque où la maison est construite. Une maison contemporaine privilégie le bien vivre avec beaucoup d’ouverture, des espaces partagés et de la fluidité.

Concernant les prix :

  • Un plain pied en maison traditionnelle : à partir de 1100/ m²
  • La maison traditionnelle (avec un étage) : à partir de 1200/m²
  • Maison contemporaine (plain pied) : à partir de 1300/m²
  • La construction contemporaine (avec un étage) : à partir de 1400/m²

Attention toutefois, les tarifs varient énormément entre du neuf ou de la rénovation et bien sûr suivant la complexité du projet et la qualité des matériaux utilisés. Beaucoup de site propose des simulations et des exemples de réalisations chiffrées.

Conseil n°15 : le plus important !

Cet article vous donne les meilleurs conseils afin de construire ou rénover votre maison.

Si vous voulez suivre en détails l’avancée des travaux, demandez à votre maître d’oeuvre ou architecte de jeter un oeil à la solution Archireport. Cette application deviendra vite indispensable pour votre architecte et vous-même.

Archireport vous permet d’avoir des rapports détaillés pour un suivi précis. Les architectes créent un rapport directement sur le chantier avec des remarques, des observations, un planning avec tous les intervenants présents lors des travaux de la construction, des plans, des photos et des croquis qui aideront donc chaque partie à s’y retrouver.

Vous pouvez exiger un compte rendu hebdomadaire de vos chantiers pour bien suivre l’avancée des travaux sans forcément vous déplacer.

Si toutefois vous avez des questions vis à vis de l’application, n’hésitez pas à contacter l’équipe Archireport pour avoir des explications.

 

Loading Archireport web
Close

Créer un compte

Un vrai test gratuit de 30 jours, pas besoin de carte bancaire.

En m'inscrivant, j'accepte les conditions générales
Créer un compte

Merci !

Vous allez recevoir un email de confirmation pour valider votre compte. Dirigez vous ensuite vers l’une de nos 3 plateformes pour commencer à utiliser Archireport.

Sur iPad, Sur iPhone

L’application mobile ultime du suivi de chantier.

ArchiReport AppStore

Sur le web

La version bureau, pratique pour préparer vos projets.

Archireport icon

Télécharger l’application Archireport

L’application mobile est nécessaire pour pouvoir utiliser Archireport avec toutes ses fonctionnalités

Go dl
ArchiReport AppStore