FB Pixel
Serveur en cours migration - web.archireport.com temporairement indisponible

12 avril 2018

Transformation digitale : les remous du projet ELAN

ttransformation-digitale-elan

Le projet de loi ELAN (Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique), étudié le 4 avril dernier par le Conseil des Ministres vise deux objectifs spécifiques : favoriser les plus petits acteurs du secteur et accélérer la transformation digitale du bâtimentLe projet de loi initial comprend entre autres les mesures suivantes :

  • Une ouverture à la demande de permis de construire en ligne.
  • Des sanctions supplémentaires face aux abus de pouvoirs.
  • La mise en place d’un bail numérique : une transmission des données qui favoriserait la lutte contre les hausses abusives des loyers.

Un projet de loi qui ne passe pas …

Ce projet de loi a néanmoins provoqué de nombreux remous. En effet de nombreux acteurs estiment ce projet peu ambitieux et proposent de plus fortes mesures. C’est le cas de Cinov, Syntec-Ingénierie, l’UNSFA et l’Untec qui se sont unis dans ce cadre. D’accord sur le constat réalisé à travers ce projet, ils estiment cependant que les mesures portées par ELAN répondent partiellement aux problématiques en cours. Leurs propositions se résument ainsi :

  • Adapter la loi MOP ( loi relative à la maîtrise d’ouvrage publique et à ses rapports avec la maîtrise d’œuvre privée )
  • Privilégier l’ingénierie privée
  • Déterminer des périmètres au modèle de préfabrication
  • Aller plus loin dans l’aide à la transformation digitale

Globalement, le message des syndicats, porté par la voix de Dominique Sutra président de Cinov, est de :

Mettre en évidence l’ingénierie afin qu’elle puisse jouer pleinement son rôle d’acteur majeur de l’innovation au-delà de la seule application de la réglementationCe projet de loi doit prendre en compte la qualité de la construction, l’indépendance de la maîtrise d’œuvre et l’accélération des mutations énergétiques et numériques.

 En savoir plus sur le projet de Cinov, Syntec-Ingénierie, l’UNSFA et l’Untec.

Une volonté de pousser plus loin la digitalisation du bâtiment

optimiser la transformation digitale

 

Le projet de loi ELAN est le premier à proposer un vrai texte de loi en faveur de la digitalisation. Derrière celui-ci, il y a un désir de créer un système d’agrément pour les outils digitaux des professionnels de l’immobilier et un dispositif de « bail numérique » qui permette la remontée d’informations sur les baux locatifs et leurs contenus. Un moyen de lutter efficacement contre les marchands de sommeil et les hausses de loyer excessives.

Mais les syndicats de la maîtrise d’œuvre semblent vouloir aller plus loin dans le processus de transformation digitale :

Où est passé le carnet numérique du bâtiment, qui doit permettre aux professionnels comme aux particuliers d’accéder à une information fiable, simple et dématérialisée pour bien utiliser et entretenir son logement et réduire les dépenses énergétiques ? Quelle place accorde-t-on au BIM, qui en s’appuyant sur une ingénierie efficace et valorisée à sa juste valeur contribuera à améliorer la performance des bâtiments ?  Dominique Sutra – Président de Cinov.

Pourquoi autant d’intérêt pour la transformation digitale ?

Il est indéniable que suivre cet élan vers la transition numérique est un véritable enjeu. Avec l’avènement du digital dans l’industrie, il semble même obligatoire. Premièrement pour la compétitivité des entreprises mais aussi pour les collaborateurs. La digitalisation ne réside pas seulement dans l’investissement de nouvelles technologies. C’est également sur le plan humain que cela apporte de réelles évolutions. Le management de ses collaborateurs devient aujourd’hui une source principale de réflexion. En phase de transition, c’est particulièrement aux leaders d’accompagner les changements et les dynamiques de ce genre. Il est vital de prendre le temps et d’investir dans la formation des effectifs et dans la communication interne. Le recours à des outils digitaux est bien sûr une étape obligatoire dans la transition numérique : innovation, meilleure gestion du temps, productivité accrue… La liste des bénéfices peut être encore longue ! Et le secteur du bâtiment est déjà en retard.

4 clés pour une transformation digitale réussie

  1. Investir dans des outils digitaux supportés par une communauté active de développeurs capables d’assistance en cas de problèmes et travaillant sur des mises à jour régulières.
  2. Fournir une formation adaptée et personnalisée à ses collaborateurs.
  3. Faire de la « curation » par le biais d’une veille digitale, afin de rester alerte aux évolutions du secteur et aux dernières actualités.
  4. Impliquer ses collaborateurs dans chaque étape, fluidifier la communication interne et penser positif !

Découvrir gratuitement Archireport

 L’application de suivi de chantier pour architectes et maîtres d’œuvre !

 

En somme la transformation digitale est une opportunité pour les entreprises de briser les règles de la loi du marché. Aujourd’hui un bon nombre de startups rivalisent sur un même pied d’égalité avec de grands acteurs de leur secteur. C’est pourquoi de nombreuses grandes entreprises ont pris le parti d’investir dans des incubateurs et ainsi pousser les jeunes talents à l’innovation. Cette relation équilibrée est bénéfique aux marchés et offre des chances à l’innovation. En conclusion, on vous propose donc de découvrir les 7 constats réalisés par l’Observatoire des Métiers sur la transformation digitale :

Loading Archireport web
Close

Créer un compte

Un vrai test gratuit de 30 jours, pas besoin de carte bancaire.

En m'inscrivant, j'accepte les conditions générales
Créer un compte

Merci !

Vous allez recevoir un email de confirmation pour valider votre compte. Dirigez vous ensuite vers l’une de nos 3 plateformes pour commencer à utiliser Archireport.

Sur iPad, Sur iPhone

L’application mobile ultime du suivi de chantier.

ArchiReport AppStore

Sur le web

La version bureau, pratique pour préparer vos projets.

Archireport icon

Télécharger l’application Archireport

L’application mobile est nécessaire pour pouvoir utiliser Archireport avec toutes ses fonctionnalités

Go dl
ArchiReport AppStore